Armoise

Composition : Feuilles et sommités fleuries séchées d'Artemisia vulgaris L.

Conditionnement
2,50 €
Paiements 100% sécurisés
 

Garanties sécurité

 

Politique de livraison

 

Politique retours

NOM BOTANIQUE : Artemisia vulgaris L.
NOM COMMUN : Armoise
AUTRES APPELLATIONS : Herbe de la Saint-Jean, herbe de feu, artémise, herbe à la chemise, armoise commune, armoise citronnelle, couronne de Saint-Jean, ceinture de Saint-Jean, herbe à cent goûts, remise, tabac de Saint Pierre.
FAMILLE : Asteraceae (= Composées)
ORIGINE DE LA MÉLISSE : -
PARTIES UTILISÉES : Feuilles, sommités fleuries

ORIGINE DE L'ARMOISE :

L’armoise est la plante dédiée à Artémis, la déesse grecque des terres sauvages et qui préside aussi aux passages matériels et symboliques.

DESCRIPTION DE L'ARMOISE :

L’armoise est une plante herbacée vivace que l’on trouve communément dans les régions tempérées. Elle s’épanouit dans les friches, au fond des jardins, sous le soleil et sur un sol un peu caillouteux. L’armoise apprécie les sols plutôt secs et incultes, les bords de chemins, les terrains vagues, les chantiers de démolition, les décombres… C’est là qu’elle se développe facilement. On la remarque aisément au moment du solstice d’été.
Les tiges de l’armoise sont hautes et peuvent atteindre jusqu’à 1,50 mètres, elles sont dures, robustes, rameuses, nettement marquées de stries dans leur longueur, elles sont souvent de couleur rougeâtre. Ces tiges portent des feuilles vert foncé, blanchâtre en dessous et assez profondément découpées en lobes aigus.
Au sommet de l’armoise se trouvent les fleurs, en grappes allongées d’abord grisâtres, un peu argentées, composées de tout petits capitules serrés, ces derniers devenant souvent rougeâtres ou jaunâtres à maturité.
Toute la plante est odorante, aromatique et amère, La souche de l’armoise forme un “chignon” de rhizomes blancs, denses, robustes et un peu traçants.
Il existe une autre espèce proche de l’armoise classique : l’armoise des frères Verlot (Artemisia verlotiorum Lamotte) qui est probablement originaire d’Asie occidentale. On la distingue à sa souche très stolonifère (elle envoie de longs rejets souterrains), à sa floraison tardive (août-septembre) et à son odeur aromatique beaucoup plus prononcée que l’armoise classique. Localement invasive, l’armoise des frères Verlot a tendance à remplacer l’espèce indigène. Il ne faut pas confondre non plus l’armoise avec l’armoise champêtre (Artemisia campestris L.) qui est une plante plus petite, buissonnante, à l’odeur quasi-nulle et qui se trouve dans des sols minéraux comme les sables, les rocailles ou les grèves. Cette espèce n’est pas médicinale.
Il existe également l'armoise annuelle (Artemisia annua L.), elle se distingue à sa racine grêle de plante annuelle, à son feuillage beaucoup plus développé et à son parfum pénétrant. Elle est récemment arrivée de Chine mais semble se naturaliser assez rapidement, y compris en milieu rural, dans les terrains vagues, les chantiers, les décombres.
Enfin, il existe une plante relativement ressemblante à l’armoise vulgaire et qui se trouve dans les mêmes lieux que cette dernière. Il s'agit de l’ambroisie à feuilles d’armoise (Ambrosia artemisiifolia L.) qui est responsable de nombreuses et importantes allergies à cause de son pollen et qui fait l’objet de tentatives d’éradication officielles dans certaines régions. Ses feuilles vertes sur les deux faces suffisent à la distinguer de l’artémise.

COMMENT CUEILLIR L'ARMOISE :

Il s’agit d’une des plantes majeures parmi les herbes de la Saint-Jean, c’est donc généralement à cette période que l’on cueille ses feuilles ou ses sommités fleuries. L’armoise est coupée à la faucille, deux ou trois feuilles en dessous des inflorescences. L’armoise se récolte facilement, c’est une plante robuste, dense et souvent abondante. Le séchage de l’armoise est très facile ; on peut tronçonner les sommités en frais pour l’accélérer.

COMMENT UTILISER L'ARMOISE EN CUISINE :

L'Armoise est une plante aromatique dont on a fait divers usages culinaires. Elle est utilisée par exemple pour parfumer et attendrir les volailles quand leur chair est trop dure. Elle aromatisera également des gâteaux, qu'ils soient sucrés ou salés. Par esemple, au Japon ou en Chine, elle entre dans la composition de certains daifuku, des pâtisseries à base de riz gluant. L'armoise fait partie des herbes aromatiques de la cuisine vietnamienne. On peut aussi l'utiliser comme ingrédient dans les salades ou dans des apéritifs car ses jeunes pousses (ou jeunes feuilles) sont en tendres et sucrées. L'armoise peut aussi être utilisée dans la confection de la bière afin de lui donner un goût plus amer, c'est notamment l'un des ingrédient du gruit (mélange ancestral de plantes aromatisant la cervoise et la bière avant la généralisation de l'usage du houblon. L'armoise peut entrer dans la composition de farce pour une volaille. En Chine, les tiges croquantes des jeunes pousses dites luhao sont un légume de saison souvent utilisé dans les sautés. L'armoise est une plante que l'on peut utiliser pour confectionner des infusions.

INFORMATIONS SUR NOTRE ARMOISE :

Allergènes : Peut contenir des traces de GLUTEN, ARACHIDES, SOJA, FRUITS À COQUES, CÉLERI, MOUTARDE, LAIT, POISSON, CRUSTACÉS et GRAINES DE SÉSAME.

Conseils d'utilisation : En infusion : 20 grammes par litre d'eau bouillante, infuser 10 minutes avant de filtrer / En décoction : 2 min 1 cuillère à soupe par tasse, puis laisser infuser 5 min. Filtrer. 2 à 3 tasses par jour.
À consommer dans le cadre d'une alimentation équilibrée. Respecter les doses journalières indiquées. Tenir hors de portée des jeunes enfants. Ne pas utiliser chez la femme enceinte et allaitante. Demander conseil à votre médecin.

Conditions de conservation : Conserver au frais, au sec et à l'abri de la lumière. Bien refermer après ouverture.

AUBE GOURMET
TI532G

Références spécifiques

ean13
3662310953253
Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.