Piment de la Jamaïque (Quatre-épices)

Conditionnement
3,32 €
Rupture de stock
 

Garanties sécurité

 

Politique de livraison

 

Politique retours

NOM BOTANIQUE : Pimenta dioica
AUTRES APPELLATIONS : Poivre giroflé, Quatre-épices, toute-épice
FAMILLE : Myrtaceae
ORIGINE : Amérique
PARTIES UTILISÉES : Baies séchées

HISTOIRE DU PIMENT DE LA JAMAÏQUE (OU LE QUATRE-ÉPICES) :

Selon les civilisations, l’utilisation du piment de la Jamaïque est différente.
Dès 2000 av. J.-C., les Mayas l’utilisaient par exemple pour embaumer leurs morts, pour soulager leur arthrite ou pour parfumer leur boisson.
Les Indiens des Caraïbes l’employaient en tant que conservateur pour leur viande ou leur poisson. Le premier Européen à faire la découverte de cette épice est Christophe Colomb en Jamaïque en 1494. Par son aspect, Il le confond avec du poivre, d’où son nom espagnol pimiento. Les Européens l’adoptent tout de suite pour ses propriétés conservatrices. Aujourd’hui encore les scandinaves l’utilisent pour la conservation des produits de la pêche.
Au début du XIXe siècle, lors de l’invasion de la Russie par Napoléon, les soldats écrasaient le piment de la Jamaïque dans le fond de leurs bottes pour profiter de ses propriétés antibactériennes et fongiques.
Originaire des Caraïbes, du Mexique et d’Amérique centrale, aujourd’hui, les principales régions productrices de cette épice sont essentiellement, et comme son nom l’indique, la Jamaïque, le Honduras, le Mexique, Hawaï et Tonga.

DESCRIPTION DU PIMENT DE LA JAMAÏQUE (OU LE QUATRE-ÉPICES) :

Le piment de la Jamaïque est un arbre persistant de la famille des myrtaceae. Il met 7 à 8 ans à donner des fruits et continue à en donner jusqu’à 100 ans. C’est une espèce des régions tropicales d’Amérique dont les fruits sont à l’origine d’une épice que l’on appelle quatre-épices. Ce nom est ambigu car il désigne également un mélange de quatre épices (qui a un goût identique à cette épice) et qui contient du poivre gris, de la muscade, des clous de girofle et de la cannelle.
Les jeunes branches sont cueillies en été lorsque les baies sont formées mais encore vertes. Les baies sont ensuite mises à “suer” puis à sécher au soleil pendant plusieurs jours avant d’être utilisées. En mûrissant, les baies de l’arbre deviennent violet foncé mais perdent beaucoup de leur arôme. Les feuilles sont brillantes et servent à farcir les viandes antillaises.
Le piment de la Jamaïque se décline sous deux formes :
Le piment de la Jamaïque entier : Les baies séchées conservent leur goût longtemps et peuvent se garder presque indéfiniment si elles sont conservées dans une boîte hermétique.
Le piment de la Jamaïque en poudre : Ce sont les baies séchées réduites en poudre, le piment de la Jamaïque en poudre perd son goût plus rapidement mais il est très pratique à utiliser pour des mélanges d’épices comme… le mélange quatre-épices !

COMMENT UITLISER LE PIMENT DE LA JAMAÏQUE (OU LE QUATRE-ÉPICES) EN CUISINE :

Cette épice aux saveurs complexes et polyvalentes convient aussi bien aux plats sucrés que salés et se marie facilement aux autres épices. Le piment de la Jamaïque est évidemment indissociable de la cuisine jamaïcaine et entre dans la composition du mélange jerk.

Le piment de la Jamaïque s’associe très bien avec les poissons crus (dans la marinade d’un poisson cru avec des graines de moutarde par exemple), les légumes sucrés (tomates, betteraves ou patate douce), les viandes rouges (bœuf, porc ou gibier), à la rhubarbe ou aux fruits à noyau (prunes, pommes ou poires) et à la pâtisserie.

BIENFAITS DU PIMENT DE LA JAMAÏQUE (OU LE QUATRE-ÉPICES) :

Le piment de la Jamaïque est utilisé pour en faire de l’huile essentielle. Il est utilisé pour aromatiser certains médicaments. Il a des propriétés pesticide, fongicide, antiseptique et digestive.

AUBE GOURMET
EP197G

Références spécifiques

ean13
3662310419759
Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.